Les partiels de la dernière chance ont bon dos ...