En pêchant toujours plus loin, toujours plus profond et à présent toujours plus petit, l'homme transforme les océans du globe en déserts liquides . Dessin extrait de la brochure " Bon pour le climat " éditée à l'occasion de la COP21. Texte de Philippe Cury directeur de recherche à l'IRD.