Quand j'étais petit, je connaissais un peintre qui ne vivait que de troc ! il payait tout comme ça ! son épicier, son garagiste, son dentiste... alors pourquoi pas ses impôts ?