Vous connaissez sûrement le tableau d'Ingres, la grande Odalisque visible au Louvre. Pour illustrer l'amoureuse dans "psy-chats", je me suis inspiré de la pause langoureuse retenue par l'artiste pour son tableau. Mauvaise idée selon l'éditeur qui a trouvé le dessin trop torride. Refusé !