Fidel est mort, les héros révolutionnaires de cette période continuent toujours à enflammer quelques maîtresses d'école, hasta la victoria siempre !