Au coeur des océans, des zones couvrant parfois plus de 2 ou 3 millions de km2 sont souillées par des déchets amenés par les courants : une vraie soupe de plastique !