Pourquoi faut-il toujours que quelque chose vienne nous contrarier ?